EN DE ES Site Institutionnel FR
Site Frères de Saint-Jean en France Nous Soutenir
EuropeAutriche Marchegg Belgique Banneux Bruxelles Italie Bologne Finale Emilia Rome Lituanie Vilnus Pays-Bas La Haye Utrecht Angleterre Londres Roumanie Bucarest Suisse Genève
AFRIQUECôte d’Ivoire Abidjan Cameroun Simbock Yaoundé Éthiopie Addis-Abeba Guinée Coyah Sénégal Poponguine Togo Kara
ASIE ET OCÉANIEInde Pondicherry Nouvelle-Zélande Christchurch Philipines Cebu Taïwan Tainan

Notre pédagogie

Le projet éducatif

Les Frères de Saint-Jean du Prieuré Sainte-Thérèse à Murat sont enregistrés auprès de la DDJSCS du Cantal (Jeunesse et Sports) comme étant un organisateur de séjours de vacances.

Voici notre projet éducatif (mis à jour en 2016) dont nos différents camps s’inspirent.

La Congrégation St Jean à Murat est une organisation d’éducation ouverte à tous appartenant à l’Eglise Catholique. A travers camps et activités durant les vacances, elle cherche à aider les jeunes (entre 8 et 17 ans) à devenir des personnes responsables et équilibrées. Par l’accompagnement de ces jeunes, elle veut leur permettre d’être acteurs dans leur formation et dans leur épanouissement dans le don d’eux-mêmes. Les parents, premiers éducateurs de leurs enfants, peuvent ainsi s’appuyer sur la Congrégation St Jean comme un véritable relais dans leur responsabilité éducative. Les étudiants et les jeunes adultes y trouvent un lieu de formation à la responsabilité.

1.           Grandir par des activités sportives

Par des activités sportives qui caractérisent le séjour (par exemple la randonnée, le ski, le vélo, etc.), le jeune découvre la maîtrise de soi, le sens de l’effort et de son corps. En pleine transformation physique et mentale, il a besoin d’activités sportives stimulantes pour se donner à fond, s’épanouir et se construire. C’est l’occasion pour le jeune d’apprendre à mieux se connaitre, de se confronter à des règles et de les respecter. Le contact avec les encadrants d’activités sportives passionnés et compétents, dans le contexte des vacances, contribuera positivement à cette croissance.

2.           Eveiller à la réflexion

Pour grandir, le jeune a besoin de pouvoir développer sa réflexion personnelle et d’être entendu dans ses questions. Les adultes de l’équipe pédagogique sont là pour proposer des réponses aux questions sur le sens de la vie et permettre aux jeunes de faire leurs propres réponses. Pour pouvoir poser des choix libres, le jeune doit devenir progressivement autonome dans sa réflexion personnelle. Les séjours de vacances doivent permettre de développer et de protéger le libre-arbitre de chacun.

3.           Apprendre la vie en communauté

L’enfant a besoin des autres pour se connaître davantage et pour développer ses talents, car il est un être de relation. La vie en communauté est un moyen pour lui de devenir adulte, en particulier par le service (apprentissage de la participation mais aussi du don de soi). Ainsi le jeune a l’expérience de l’unité et de la diversité humaine ; il est invité à exercer la bienveillance et à pratiquer l’exigence mutuelle de vérité et le respect de la liberté de chacun, terrain favorable à la naissance d’amitiés sincères. Par la vie en communauté, il apprend à être responsable, à respecter et à aimer.

4.           Se construire avec l’adulte

La période de l’adolescence prépare à l’âge adulte notamment dans la confrontation du jeune avec l’adulte. Les séjours organisés par la Congrégation St Jean veulent être l’occasion d’un apprentissage d’une autorité qui cherche avant tout à faire grandir ; ainsi le jeune pourra être progressivement responsabilisé et grâce à la confiance mutuelle et l’exemple des animateurs, pourra développer ses talents artistiques et son expression en public. La présence de familles et de religieux, en plus de l’équipe directeur/animateurs, permet de développer des liens intergénérationnels. Le nombre important d’adultes présents auprès des jeunes vise à réaliser un accompagnement proche et familial.

5.           Développer sa vie spirituelle

L’être humain est corps et esprit ; la Congrégation St Jean souhaite faire grandir chaque jeune dans l’intégralité de sa personne. Elle propose de développer sa vie intérieure par la prière et le recueillement. Elle souhaite aussi éveiller le jeune au sens du beau, par exemple dans la contemplation de la nature ou de l’architecture romane de l’Auvergne. Le caractère confessionnel de l’association respecte la liberté de choix du jeune, conformément au principe de laïcité : la liberté de conscience est un absolu que la Congrégation veut respecter et promouvoir.

Prévention contre les abus

Voici ce que le Prieuré de Murat met en place pour les accueils de mineurs afin de les protéger de tout abus. Ecrites dans nos projets pédagogiques de chaque camp, ces règles sont détaillées et énoncées clairement à l’ensemble de l’équipe d’encadrement de chacune de nos activités. Il s’agit d’un ensemble de moyens pris en commun pour garantir la sécurité affective et physique des mineurs en matière de prévention contre les abus. Ces moyens ne sont pas nouveaux : cela fait des années que le prieuré les a mis en place ; mais il a semblé important de les communiquer à tous.

Les mesures de sécurité constituent le cadre légal et moral à l’intérieur duquel se situent nos actions.

Protéger vos enfants, c’est aussi protéger les adultes qui les accompagnent de toute possibilité de dérapage et de propos diffamants. Protéger vos enfants ainsi que nos équipes est notre souci de chaque instant. C’est en respectant chacun ces règles que nous établirons un climat porteur et sécurisant pour tous.

Comportement

  • L’Etat, par l’intermédiaire du Service départemental Jeunesse et Sports, assure la vérification du casier judiciaire de chaque membre de l’équipe d’encadrement.
  • Une juste distance est gardée avec les mineurs (notamment le respect des rôles)
  • Un encadrant évite tout comportement ambiguë envers les enfants (gestes, paroles, attitudes).
  • Aucun animateur, laïc ou religieux, ne rencontre un mineur seul dans une chambre ou une pièce fermée. Les rencontres se font aux vues de tous, en intérieur ou extérieur, même si l’enfant a besoin de parler seul à un adulte, restant sauve la confidentialité des échanges. Il en va de même pour les confessions.
  • Conformément à la règlementation, on applique la séparation des couchages : garçons/filles, adultes/enfants, prêtres/laïcs. Une surveillance régulière est assurée par l’équipe d’encadrement. Pour les dortoirs toutefois, la sécurité est assurée par la présence de deux adultes.
  • Les douches sont fermées, individuelles et séparées garçons/filles. Une surveillance des couloirs par les animateurs pendant le temps des douches est organisée pour garantir la bonne conduite de tous.
  • Chacun est tenu à porter une tenue décente. On demande aux mineurs et a fortiori aux animateurs de ne pas se promener torse nu ou à moitié dévêtus dans les couloirs.
  • Un trajet seul avec un mineur en voiture n’est toléré que sur une courte distance après accord du directeur.
  • Les animateurs se doivent d’être irréprochables de tenue et de propos.

En cas de difficulté

Vous pouvez contacter le directeur du camp (voir chaque page concernée), le prieur ou la commission SOS abus (mise en place au niveau de la Congrégation chargée d’accueillir tout témoignage mettant en cause un frère de Saint-Jean et afin de discerner les mesures à prendre).

Si nous constatons un comportement inadéquat de la part d’un adulte, qu’il soit animateur ou frère : nous préviendrons immédiatement le Service de Jeunesse et Sports (15) et la Gendarmerie locale, qui jugeront des suites à donner. C’est avec leur conseil que nous interviendrons auprès des parents.

Les cadres de nos camps sont accompagnés juridiquement, et toute dénonciation calomnieuse ou procédure injustifiée sera attaquée en justice avec demande de dommages et réparations.

Et maintenant...

... découvrez nos camps !