40 ans de sacerdoce de Fr Marie-Thomas

Publié le 14 septembre 2019

Le 8 septembre, nous avons eu la joie de fêter à Murat les 40 ans d’ordination sacerdotale de frère Marie-Thomas, entouré de sa famille, de paroissiens, de ses amis et de ses frères en religion.

Lérins, 1979

Le 8 septembre 1979, frère Marie-Thomas, âgé de 33 ans, est ordonné prêtre avec un autre frère dans l’église abbatiale de Lérins. La date est choisie pour son symbolisme : la fête de la Nativité de la Vierge. Le lieu est aussi très fort : c’est sur cette île, au large de Cannes, que les premiers Frères de Saint-Jean ont fait leurs premiers pas dans la vie consacrée ; ce sont les cisterciens de Lérins en effet qui ont accepté de prendre sous leur tutelle la communauté naissante (1975). Frère Marie-Thomas y a d’ailleurs passé 6 mois pour son noviciat, comme tous les premiers frères de la Communauté.

Abbaye Notre-Dame de Lérins, Île Saint-Honorat (06)

Fidélité

40 ans, ce n’est pas rien ! Frère Marie-Thomas a presque toujours été curé de paroisse : Cotignac (83), Brignoles (83), Mamers (72), Genève (Suisse), St Germain-des-Fossés (03) et Murat (15). Tant d’années au service du peuple de Dieu par les visites, les célébrations, les joies et les peines vécues en communion. Tant d’années de fidélité : toujours frère, toujours père ! Et, sans vouloir le canoniser trop vite, on peut dire qu’il n’a pas perdu sa BONNE HUMEUR !

Label “Eglise verte” pour le prieuré

Publié le 9 septembre 2019

Attentifs à la question de l’écologie, les frères de Murat ont décidé de s’inscrire dans la démarche humble et exigeante de l’écologie chrétienne. Pour avancer sur ce chemin de conversion et de changement, le prieuré vient d’obtenir le label “Eglise Verte” avec dès maintenant le niveau “Lis des Champs”.

Les frères sont-ils devenus “écolos” ?

Sans engagement idéologique ou politique, il s’agit à la fois d’une prise de conscience et d’une prise de décision.

La prise de conscience, outre le fait que les médias rabâchent sans cesse les problèmes du réchauffement climatique, est venue lors d’une réunion des prieurés du vicariat France-Centre (mai 2019) où intervenaient plusieurs spécialistes sur le thème de l’écologie intégrale. Se rendre compte que Dieu se révèle par son oeuvre de création, et qu’il l’a confiée aux hommes avec mission de la cultiver et de la garder,​ nous a ouvert les yeux sur les multiples tentatives de nos contemporains pour respecter la nature et être en harmonie avec elle. Si nous étions conscients que cela existait, nous n’avions pas tous vraiment fait le rapprochement entre leur démarche et la foi chrétienne. Prise de conscience honnête, aussi bien individuelle que collective, que nous regardons plus souvent la nature comme consommateurs (de façon indirecte, par notre mode de vie) que dans la contemplation et le respect.

La prise de décision s’ensuit logiquement : que pouvons-nous faire, à notre niveau, pour grandir dans une attitude plus juste vis-à-vis de la création ? Le pape n’avait-il pas parlé de conversion écologique (Laudato si, 14) ? Pour nous aider, nous comptons sur 2 guides : d’une part le label “Eglise Verte” et d’autre part les conseils pratiques du Cèdre (cf. l’Equipe Ecologie Intégrale avec François Robin). En effet nous avons besoin d’aide, puisque d’abord nous avons pris de mauvaises habitudes dans le style de vie et dans la consommation, et d’autre part parce que nous manquons souvent d’idées pour avancer.

Programme

Les différents domaines d’application sont variés pour prendre en compte l’intégralité du problème ; pour ne citer que quelques points :

  • la réflexion sur la création comme don de Dieu, pour nous et pour nos hôtes
  • l’expertise sur le bâtiment en matière d’énergie
  • notre contact concret avec la nature
  • notre mode de vie.

Pour avancer dans la démarche “Eglise Verte”, nous devons nous engager sur plusieurs points. Certains ont été mis en place dès cet été, d’autres vont suivre. Parmi ce que les frères ont évalué réalisable dans les prochains mois, listons :

  • supprimer l’usage de bouteilles en plastique pour les camps
  • réutiliser les sacs plastiques pour les pics-nics
  • réduire au maximum l’usage des verres en plastique jetables
  • consommer plusieurs produits supplémentaires locaux
  • être conseillés dans les usages des produits et des pratiques par des professionnels.

Petits pas

Nous ne pensons pas changer le monde avec ça ! Mais nous nous inscrivons dans une démarche de changement pour mieux respecter Dieu dans son oeuvre. Petit à petit mais en ayant un cadre stimulant, par le label “Eglise Verte”, nous espérons avancer régulièrement vers un mieux…

Rénovation des façades du prieuré

Publié le 21 avril 2019

Pendant plusieurs mois, des travaux de ravalement des façades du prieuré de Murat ont été entrepris. Commencés en décembre 2018, ils viennent d’être terminés pour Pâques ! Retour sur ce chantier…

façade sud

Pourquoi des travaux ?

L’état des façades était préoccupant : côté route nationale (nord), les joints entre les pierres étaient bien endommagés, des pierres menaçaient de tomber sur la route ; idem côté sud, mais seulement sur la partie chapelle puisque l’autre partie était plus récente.
Pour les deux côtés, des infiltrations d’eau entre les pierres commençaient à se faire voir à l’intérieur même du bâtiment.

Le résultat est beau !

Il aura fallu 3 mois de travaux pour la façade nord et un peu moins de deux mois pour le côté sud. Le résultat est là : l’enduit clair et uni met en valeur les pierres volcaniques d’encadrement des fenêtres et des portes. Tout d’un coup le bâtiment a pris une valeur esthétique qu’on avait oubliée ! L’entrée orientale de la ville de Murat est embellie !

Merci à tous les donateurs ! Que Dieu soit béni !

Retour sur les camps ski 2019

Publié le 12 mars 2019

Cet hiver encore, le prieuré de Murat a accueilli de nombreux jeunes pour les camps ski-prière. Mis à part quelques bobos, un tibia ou un poignet cassés, la saison a été merveilleuse :

  • un temps exceptionnel avec un bon enneigement et du soleil sur 3 semaines de suite, avec une 4e semaine somme toute très correcte
  • des jeunes remplis de joie qui ont participé avec plaisir aussi bien au ski qu’à l’adoration, sans parler des moments de ménage ou des enseignements
  • des équipes d’animation nombreuses, dynamiques et compétentes ; certains passent le BAFA, d’autres sont des vieux loups de l’encadrement ; beaucoup avaient déjà participé comme jeunes auparavant et étaient heureux de renvoyer l’ascenseur.

Effectifs

Si on fait le calcul, les camps ski-prière ça donne ce tableau pour cette année (chaque camp dure 1 semaine) :

CampsMineursAnimateursFamilles sur le campFrères/Soeurs de St Jean
Camp ski n°1 (12-17 ans) du 10 au 16 février651826
Camp ski n°2 (12-17 ans) du 17 au 23 février1072027
Camp de la Ste Famille (8-12 ans) du 17 au 23 février271115
Camp ski n°3 (12-17 ans) du 24 février au 2 mars10721211
Camp St Joseph (8-12 ans) du 24 février au 2 mars25725
Camp ski n°4 (12-17 ans) du 3 au 9 mars791525
Camp ND des Oliviers (8-12 ans) du 3 au 9 mars23513
TOTAL433971242

Nous remercions profondément les familles pour leur confiance, les jeunes pour leur participation active et joyeuse, les animateurs pour ce temps offert au service des plus jeunes et les frères et soeurs pour leur dévouement en ces temps qui sont difficiles.

Photos et vidéos des camps

Les vidéos se trouvent sur la page des camps ski des 12-17 ans ou des 8-12 ans. N’hésitez pas à les regarder !

Voici parmi les plus belles photos de ces camps.

Un nouveau site Internet pour le prieuré de Murat

Publié le 20 septembre 2018

Le Prieuré de Murat se dote aujourd’hui d’un nouveau site, fruit de plusieurs mois de travail.

Développé par Gabriel Leroy et ses collaborateurs de 5 Pains et 2 Poissons, notre site s’inscrit dans la ligne du graphisme choisi par la Congrégation St Jean pour son nouveau site (mai 2018). Le graphisme a été designé par l’Atelier Siioux.

Tous les frères du Prieuré de Murat ont été associés d’une façon ou d’une autre à ce nouveau site. L’occasion pour nous de définir nos priorités, de chercher à bien exprimer ce qui se fait déjà depuis longtemps au prieuré, de laisser de la place aussi pour les idées nouvelles.

Pendant près de 15 ans, la gestion du site a été assurée par Jean-Luc d’Auzac de Lamartinie ; c’est lui qui l’avait entièrement conçu, développé, amélioré. Tout cela bénévolement. Ce site est devenu un outil incontournable pour la mission d’accueil des frères, il a servi à plus de 1500 personnes de s’inscrire chaque année pour nos activités, sessions familiales, camps de jeunes, we en tout genre. Que Jean-Luc soit remercié chaleureusement : il est dans nos prières !

Une nouvelle étape s’ouvre, avec notamment la possibilité pour les frères d’intervenir directement grâce à des modules faciles à utiliser (WordPress).

La partie “inscriptions” étant encore en construction, nous vous prions de nous excuser si certains problèmes apparaissent…

frère Vincent

Les frères travaillant avec Gabriel Leroy en mai dernier

Journées vicariales (avril 2018)

Publié le 23 mai 2018

Les 45 frères du vicariat France-Centre se sont retrouvés pour des journées fraternelles fin avril à Murat.
Au cours de cette rencontre, nous avions 2 jours de formation permanente et une journée de détente.
Notre formation permanente, était consacrée à la guérison des blessures d’enfance auxquelles nous sommes confrontés, soit nous-mêmes, soit dans nos apostolats à travers les personnes que nous rencontrons. Les interventions étaient données par Yves Dagregorio, psychothérapeute à Paris et à Lyon. Pour la plupart des frères, c’était une approche complètement nouvelle car peu d’entre nous ont étudié la psychologie. Mais c’était accessible parce que très vivant et parsemé d’exemples. Au programme : les différentes blessures d’enfance, la victimisation, l’enfant intérieur, la recherche de la blessure de l’autre (imagothérapie).
La journée de détente, bien méritée, s’est faite à Clermont-Ferrand. Intervention de qualité le matin par Matthieu Van der Elst, cadre de Michelin qui travaille sur la “vision” de l’entreprise, c’est-à-dire pour simplifier, qui réfléchit sur l’avenir ; randonnée l’après-midi sur le Puy-de-Dôme (1465m) avec une vue à 360° (les frères qui le souhaitaient ont pu monter par le petit train) ; enfin visite de la splendide basilique Notre-Dame-du-Port, récemment restaurée, joyau de l’art roman d’Auvergne, et messe de clôture.
Journées riches et diversifiées ! Deo gratias

Une belle pelouse verte pour des frères en gris!

Publié le 8 mai 2018

Plusieurs mois d’attente et nous voici avec une belle pelouse toute neuve ! Elle vous attend pour des parties de foot acharnées ou tout simplement pour prendre le café au soleil cantalou après le repas. Mais avant d’en arriver là il a fallu endurer la poussière, les cailloux, les pelleteuses et les grosses tranchées traversant toute la cour et de part en part la pelouse ; la mairie étant dans l’obligation de refaire les réseaux pour séparer les eaux usées des eaux pluviales. Or il se trouve que ces réseaux passent au beau milieu de notre terrain.

 

Ce chantier nous a poussés à refaire la cour mais aussi la pelouse. Maintenant nous pouvons vous accueillir dans une cour bien goudronnée où les rollers pourront s’en donner à cœur joie et sur une pelouse fluo pour les autres qui voudront lézarder. Pierre notre cuisinier, qui fait aussi de l’entretien, la tond avec amour pour que notre beau « gazon anglais » soit fin prêt pour cet été. De plus il vous a mijoté de beaux massifs qui achèvent d’embellir notre cour (et où les plus petits risquent de ne pas manquer  venir cueillir des fleurs pour un splendide bouquet pour maman !….).

De passage pour un week-end avec un groupe, un prêtre, qui connait la maison, s’exclama : « Waouh !… cela a bien changé ! C’est beau, je pensais arriver à Buckingham Palace ! ». Maintenant à vous de venir tester la vie de château au prieuré. Nous vous y attendons… A bientôt à Murat !

 

 

Apprendre à éduquer

Publié le 4 mai 2018

Jeudi 1er février, les frères de Murat ont accueilli Bénédicte Van der Elst qui est venue parler de la Discipline Positive. Les mères de famille présentes à cette occasion, participant à la journée mensuelle de récollection (la ‘pause-mamans’), ont pu apprécier la qualité de cette intervention.

Au coeur de tout cette préoccupation, la volonté d’apprendre à éduquer : cela n’est pas forcément inné, on fait des erreurs, on s’améliore, on voit mieux les enjeux.

Trois aspects sont indissociables pour éduquer :

  • fermeté,
  • bienveillance,
  • encouragement.

Toutes les études récentes sont unanimes : un enfant réussit mieux lorsqu’il se sent mieux ! La Discipline Positive, mouvement lancé par Jane Nelsen et Lynn Lottse, se développe aujourd’hui en France parce qu’elle répond aux besoins d’une société en mutation.

Pour en savoir plus sur la Discipline Positive

Une nouvelle organisation paroissiale

Publié le 2 mai 2018

Une information importante parue sur le site du diocèse de St Flour qui aurait pu vous échapper : « Par une ordonnance épiscopale publiée en novembre, les zones pastorales qui étaient au nombre de 4, deviennent des doyennés, et les “responsables de zones”, nommés en septembre dernier “prêtres modérateurs” de l’équipe des prêtres “in solidum”, ont maintenant le titre de Doyens ».

Oui…, et alors ?

Prêtres in solidum

Frère Marie-Thomas et frère Benoît-Charbel se retrouvent donc prêtre in solidum : solidaires dans leur mission sur la paroisse Notre-Dame de Haute-Auvergne, solidaires aussi des cinq autres curés des paroisses du doyenné. Ce qui change tout, sans rien bouleverser pour autant. Nous continuons d’agir en priorité sur notre paroisse, mais en même temps nous coopérons beaucoup plus avec nos confrères curés du doyenné.

 Toutes les semaines

Une fois par semaine, les curés du doyenné se retrouvent durant toute une matinée. Beaucoup de temps passés ensemble et beaucoup de kilomètres à parcourir pour nous réunir. L’office de tierce, une réunion de travail, la messe concélébrée tous ensemble, puis un déjeuner. Du temps pour nous connaître, harmoniser nos pratiques et entrer dans une vision commune.

Et nos paroisses ?

En un sens, un tel changement s’inscrit sur fond de diminution du nombre de prêtres. Il correspond aussi au mouvement de regroupement des communes que l’on observe dans notre région. On pourrait y voir une tentative de réponse à une situation difficile. Les petites paroisses d’autrefois se retrouvent dans des ensembles de plus en plus vastes et peuvent avoir le sentiment de perdre leur identité propre. Pas forcément facile d’accepter d’être “Paroisse de Haute Auvergne” quand notre village était une paroisse à lui tout seul avec son curé demeurant sur place. Alors que dire quand la paroisse Notre-Dame de Haute Auvergne se retrouve dans un ensemble encore plus vaste ?

Communion

Pour ma part, comme prêtre in solidum de ce doyenné, je fais l’expérience d’une communion plus profonde avec mes confrères prêtres. Je suis heureux de la fraternité sacerdotale que nos réunions nous permettent de vivre. Et je crois qu’en élargissant tous notre regard aux dimensions plus grande de l’Eglise nous sommes conduits à faire une expérience plus authentique de la communion.

 

Journée des papas

Publié le 30 avril 2018

Belle journée avec les papas ce samedi 28 avril 2018 à Murat.
Six papas étaient présents dont deux nouveaux. Dès 10h00, ils étaient tous là; accueil, café et conférence donnée par fr Yohan-Savio. Nous avons regardé ensemble la figure de Joseph, de l’Ancien Testament et du Nouveau. Ces deux figures montrent très bien la vocation et l’histoire de chaque papas: ils sont d’abord fils, puis époux et après papas; et leur expérience du travail traverse tous les étapes de leur vie.  La messe fut célébrée par le fr Alexis, notre vicaire (le responsable des maisons notre région France-Centre).
L’après midi fut consacrée à une belle ballade au Ché, dans les jonquilles. La journée se termina à 18h00 par une bonne demi-heure d’adoration et de confession.
Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine avec des propositions alléchantes comme

  • week-end père/fils ou père/fille
  • des journées papas plus longues (10h00-20h30).

 

 

Nous rendons grâce à Dieu pour chaque papa. Que le Seigneur nous donne de saints pères de famille!

fr Yohan-Savio